Bilan neuropsychologique

Bilan neuropsychologique

Le bilan neuro-psychologique est une forme de bilan psychologique dont l’objectif spécifique est d’évaluer des fonctions cognitives  spécifiques : perception et mémoire, langage, fonctions exécutives et praxies. De cette façon, il précise l’organisation cognitive et son éventuelle mise en cause dans  les difficultés adaptatives et comportementales des sujets.

Ainsi, il peut avoir pour but

-   de déceler un trouble des apprentissages :

"Dysphasie" (langage)"Dyslexie" (lecture)"Dysgraphie" (écriture et dessin)"Dyspraxie" (geste)"Dyscalculie" (calcul)Trouble attentionnel

- ou d’évaluer les besoins particuliers d’un élève

- ou encore d’établir un bilan d’évolution dans le contexte d’une prise en charge qui a été déjà mise en place.

Ce bilan un état des lieux et non une thérapie ou une rééducation. Le bilan neuro-psychologique n’est pas non plus un acte médical.

Les tests neuro-psychologiques sont utilisés dans un but précis ; ils présentent des garanties optimales : scientifiques (études de validité) et déontologiques (leur acquisition étant réservée aux psychologues). J’utilise le W.I.S.C. IV (qui permettra de mettre en évidence une épreuve d’intelligence qui soit préservée et de rechercher une hétérogénéité des résultats), ainsi que le Tea-ch, la Nepsy, la CMS, etc.

Déroulement

L’entretien préliminaire est essentiel. Il me permet de décider des outils que j’emploierai. Il se déroule de préférence avec l'enfant et les deux parents.

Les passations se déroulent normalement en deux séances, mais cela peut varier, pour les raisons suivantes. D’une part, les bilans psychologiques ne se déroulent pas de manière uniforme ; d’autre part, j’emploie des outils que je choisis en fonction des questions soulevées, qui sont différentes d’une famille à l’autre ; enfin, il peut arriver qu’au cours des premiers tests, un point nécessite d’être approfondi. Une troisième passation (comprise dans le forfait) peut alors s’imposer pour affiner mon analyse et en augmenter la validité.

Durant cette étape, je ne donne pas d’informations : l'enfant comme les parents doivent adopter la patience et la confiance.

Je corrige ensuite les tests afin d’en proposer une restitution interprétative quelques jours plus tard.

A l’issue du bilan, votre enfant et vous aurez recueilli des éléments qui vous aideront à mieux l’appréhender. Des indications précises, qui seront reprises dans le compte-rendu écrit, pourront être données : ajustements éducatifs, consultation d’un spécialiste, mise en place d’une psychothérapie, remédiation ou rééducation, aménagement scolaire, etc.

Résumé des étapes du bilan

o    entretien préliminaire d’une heure

o    puis passations de tests d’1 h. 30 (1 heure pour les enfants de moins de 6 ans)

o    puis entretien de restitution d’une heure

o    puis compte-rendu écrit

Mes qualifications

Je pratique les bilans psychologiques depuis 1995 et j’ai exercé durant 16 ans comme psychologue en milieu scolaire : 6 ans dans un grand établissement privé catholique du centre de Paris et 10 ans pour l’Education Nationale, en Seine Saint Denis. J’exerce en libéral depuis 2002.

Je possède le titre de psychologue, qui est règlementé. Je suis ainsi référencée à la D.D.A.S.S. de Paris (n° ADELI). J’ai suivi mes études à l’Université Paris 5, réputée pour sa formation en psychométrie.

J’enseigne la psychométrie aux universités Paris VIII et Paris XIII.

Je suis aussi diplômée de l’Association Française de Thérapies Comportementales et Cognitives.

Je suis en outre présidente de deux associations de psychologues, membre honoraire de l’Association Nationale des Psychologues de l’Enseignement Catholique, et j’ai été présidente Ile de France de la Fédération Française des Psychologues et de la Psychologie. Je suis psychologue conseil nationale de l’association Mensa, membre du réseau Cephoa, membre du comité éthique et scientifique de la Fondation Potentiels et Talents, et agréée par l’association Phare Enfants-Parents.  

Tarifs

Mes tarifs tiennent compte de l’âge de l’enfant, de vos possibilités, et de mes qualifications au service d’une prestation complète.

Le bilan revient à 430 euros.

Les interventions des psychologues ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale, mais par certaines mutuelles.

J’accepte les règlements échelonnés.