Bilan psychologique personnalisé (dont Q.I.) pour adulte

Bilan psychologique personnalisé (dont Q.I.) pour adulte

Le bilan psychologique

Vous souhaitez faire le point sur différents aspects de votre psychologie. Voici quelques points de repère pour vous y retrouver durant le déroulement d’un bilan psychologique.

Le psychologue est un spécialiste d’une science humaine dont l’objet est la conduite de l’homme dans sa diversité. Le titre de psychologue est règlementé : il ne peut être obtenu qu’après 5 années d’études spécialisées en psychologie, sanctionnées par un diplôme de 3ème cycle (master 2). Je suis ainsi référencée à la D.D.A.S.S. de Paris (n° ADELI).

La plupart des psychologues se réfèrent à un code de déontologie, et exercent dans le respect de la personne humaine et de sa dimension psychique. Ce ne sont pas des médecins.

Le bilan psychologique se propose d’aider une personne à analyser ses caractéristiques psychologiques de manière personnalisée et approfondie. Il constitue une sorte d’état des lieux. S’il s’agit souvent de s’appuyer sur le bilan pour envisager une amélioration par rapport à des difficultés, il peut aussi s’agir de vouloir mieux se connaître, par exemple au moment d’effectuer un choix important.

Pour ce faire, le bilan psychologique se réfère aux concepts, outils et méthodes de la psychologie scientifique, née à la fin du 19ème siècle et très liée à la psychométrie (tests), qui s’est déployée dans la psychologie scolaire, dans le recrutement, avant d’être utilisée dans la santé mentale. Ainsi, en plus de l’entretien, les psychologues emploient des questionnaires et tests psychologiques. Ces outils présentent des garanties optimales : scientifiques (études de validité), mais aussi déontologiques puisque leur acquisition est réservée aux psychologues.

Le bilan psychologique n’est pas une thérapie, qui pour principal but de soigner et réclame un investissement sur la durée. Ce n’est pas non plus un acte médical.

Mes qualifications

    

J’ai effectué trois masters, dont deux donnent le titre de psychologue. J’ai suivi mes études à l’Université Paris 5, qui est réputée pour sa formation en psychométrie (obtention de mon D.E.S.S. en 1996). Je suis aussi diplômée de l’Association Française de Thérapies Comportementales et Cognitives, et j’enseigne la psychométrie aux universités Paris VIII et Paris XIII.

Je suis présidente de deux associations de psychologues, et j’ai été présidente Ile de France de la Fédération Française des Psychologues et de la Psychologie.

Je pratique les bilans psychologiques depuis 1995 ; j’ai exercé durant 16 ans comme psychologue en milieu scolaire et j’ai également une vaste

 expérience de l’utilisation des tests dans les processus de recrutement.

J’exerce en libéral depuis 2002.

Je suis la psychologue conseil de l’association Mensa pour la France ; je suis membre du comité éthique et scientifique de la Fondation Potentiels et Talents et du réseau Cephoa.

J’ai publié différents articles (Psychomédia, Journal des Professionnels de l’Enfance, « Le Psychologue » ; adultesurdoué.com) et me suis exprimée dans plusieurs émissions (E=M6, Les Maternelles, Sud Radio, Bien-Etre, 100 % Mag, Le Magasine de la Santé) ; j’ai rédigé « Votre Enfant est-il précoce ? » (Marabout 2005) et « Mon Enfant est précoce, comment l’accompagner ? » (Marabout 2008).

Déroulement d’un bilan psychologique

L’entretien préliminaire est essentiel. Il me permet de décider des outils que j’emploierai. Il s’agira dans tous les cas d’effectuer une évaluation de l’efficience intellectuelle (test de Q.I. = W.A.I.S. IV) et une exploration de la personnalité.

Les passations se déroulent normalement en deux séances, mais cela peut varier. En effet, d’une part, j’emploie des outils que je choisis en fonction des questions soulevées, qui sont différentes d’une personne à l’autre ; d’autre part, il peut arriver qu’au cours des premiers tests, un point nécessite d’être approfondi. Une troisième passation (comprise dans le forfait) peut alors s’imposer pour affiner mon analyse et en augmenter la validité.

Les passations sont effectuées soit par moi-même soit par une de mes collaboratrices, en fonction des disponibilités.

Durant cette étape, je ne donne pas d’informations.

Je corrige ensuite les tests afin d’en proposer une restitution interprétative quelques jours plus tard.

A l’issue du bilan, vous aurez recueilli des éléments fiables et importants. Des prolongements précis, qui seront repris dans le compte-rendu, pourront être envisagés : consultation d’un spécialiste, mise en place d’une psychothérapie, réorientation professionnelle, adhésion à une association, etc.

C’est moi seule qui mène les entretiens et rédige les comptes-rendus.

Tarifs

Le bilan revient à 495 euros, sauf cas particulier. Les interventions des psychologues ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale.

J’accepte les règlements échelonnés.

Résumé des étapes du bilan

-       entretien préliminaire (1 h.)

-       puis 2 ou 3 passations de tests d’1 h. 30

-       puis un entretien de restitution (1 h.)

puis un compte-rendu écrit